L’acquisition et l’entretien d’un logement neuf se révèlent globalement moins coûteux qu’un investissement dans l’immobilier ancien.

Des frais allégés

Des conditions d’emprunt avantageuses

Le gouvernement a facilité l’achat de logements neufs à travers la mise en place du prêt à taux zéro (récemment étendu aux logements anciens mais à condition d’y effectuer des travaux importants). Le PTZ constitue une aide précieuse à l’attention des ménages dits «modestes» puisqu’il permet de financer l’achat d’un logement au moyen d’un prêt sans intérêts (donc gratuit) dont le montant peut atteindre 138 000 €. Une économie sans précédent au profit des futurs propriétaires.

Une TVA réduite

Certains logements neufs bénéficient d’une TVA réduite à 5,5 % en fonction de leur localisation, soit une baisse représentant 15 % du prix du bien pour une qualité de construction identique !

Des frais de notaire peu élevés

Les frais de notaire (et de l’Etat) sont également moins coûteux dans l’immobilier neuf que dans l’ancien. Ainsi s’échelonnent-ils en moyenne entre 2 et 3 % du montant du bien lors de l’achat d’un logement neuf, alors qu’ils atteindront 6 à 8 % pour un logement ancien. Pour exemple, l’acquisition d’un logement neuf d’une valeur de 180 000 € entraînera des frais supplémentaires de 4 500 € au profit du notaire (et de l’Etat). Dans l’ancien, ces frais se monteraient à 12 600 €.

Un budget travaux inexistant

Il est courant de prévoir un budget travaux lors de l’acquisition d’un bien dans l’ancien, ce en vue de sa remise en état, de la remise aux normes, ou simplement de la décoration. Tel n’est pas le cas dans le neuf où ces frais d’aménagement sont directement intégrés au prix. En matière d’équipement, l’appartement est systématiquement livré avec une salle-de-bains équipée (comprenant un douche / baignoire, un meuble vasque, un miroir avec bandeau lumineux et un radiateur sèche-serviettes), ce qui est là encore une source d’économie. Enfin l’acquéreur conserve-t-il une certaine liberté dans ses choix de décoration puisqu’il a généralement la possibilité de choisir ses matériaux (revêtements de sols, faïence murale) parmi une gamme proposée par le promoteur.

Précisons que si le logement appartient à une copropriété, vous n’aurez pas davantage de gros travaux à envisager à court ou moyen terme (réfection de la façade ou de la toiture, par exemple), contrairement à un achat dans l’ancien.

Une facture énergétique réduite

Enfin, acheter un logement neuf vous permettra de réduire votre facture énergétique (chauffage, éclairage…). Les équipements y sont en effet conformes aux normes les plus récentes en matière de performance énergétique.

CPIM INVEST COPYRIGHT 2013 | Design by iTech Services and Support Co.,Ltd